Amputation de jambe et prothèse : comment être remboursé ?

mutuelle prothèse de jambe

Personne n’est à l’abri d’un accident qui conduit à la nécessité d’amputation de la jambe et de la pose d’une prothèse. Puisque nous n’avons pas la possibilité de contrôler tout ce qui nous entoure, autant se prémunir et souscrire une mutuelle prothèse de jambe. Cependant, si cet incident regrettable venait à se produire, comment faire pour être remboursé ?

Pour l’hospitalisation

Pour prétendre à un pris en charge des frais d’hospitalisation pour une amputation de jambe, il faut que l’intervention et la pose de prothèse s’effectuent au sein d’un établissement sanitaire public ou une clinique privée conventionnée. En cas général, l’Assurance maladie couvre 80 % de l’ensemble des frais. Cependant, une prise en charge complète est possible si l’assuré est victime d’un accident de travail, une maladie professionnelle ou une affection de longue durée. De même, si l’hospitalisation dure plus d’un mois ou si la personne bénéficie d’une pension militaire, les frais sont pris en charge en totalité. Pour ceux qui ont cotisé à une pension d’invalidité ou une couverture en cas d’accident de travail, tous les frais sont couverts.

Pour la prothèse

Une fois validée par le Comité d’évaluation des produits et prestations, la prothèse est soumise au régime du tiers payant, dans la plupart des cas. Cependant, si l’exigence de la situation n’a pas permis le tiers payant, il faut présenter la facture de l’hospitalisation et de celle de la pose de prothèse à la mutuelle d’affiliation. Notez bien qu’il faut attendre environ 3 semaines suivant la sortie de l’hôpital pour recevoir le bordereau S3404 émis par l’hôpital en guise de facturation formelle.

Des cas exceptionnels

Les victimes d’accident de travail, les bénéficiaires d’une CMU complémentaire et d’une pension militaire sont dispensés de tous les frais relatifs aux frais de l’imputation et de la pose de prothèse. Qu’elles aient ou non une mutuelle, toutes les charges sont couvertes par l’Assurance maladie.

Lancer une enchère Assurance Santé