Assurance décès : comment contourner les pièges ?

conclure

Comme tout contrat, un contrat d’assurance comporte divers points. Dans bien des cas, certains articles peuvent être flous et ambigus pour favoriser la compagnie d’assurance. Ainsi, la vigilance est vivement recommandée pour pouvoir contourner les pièges des assureurs et bénéficier des meilleures garanties. Comment devrions-nous procéder ?

Bien vérifier les clauses dans les contrats proposés

Il existe deux types d’assurance décès : une assurance temporaire et une assurance permanente. Pour le premier, l’assureur et l’assuré conviennent d’une date limite de validité. Si l’assuré décède avant cette date, ses descendants perçoivent le capital sans allocation d’intérêt. Par contre, si l’assuré est encore vivant au-delà de la date de validité, l’assurance perçoit le capital cumulé. Nous recommandons une assurance permanente qui n’impose aucune date limite de décès. Dans ce cas, le capital revient aux ayants-droits.

Ne pas associer assurance-vie et assurance santé

Chez certains assureurs, ils proposent un contrat combiné d’assurance-vie et d’assurance décès à leur avantage. Tandis que la première est un emplacement, le second est une prévoyance qui est limitée dans le temps. En optant pour cette combinaison, l’assuré doit payer pour deux sortes de garantie. Le piège à éviter : on ne peut être vivant et mort à la fois. Ainsi, on perd systématiquement l’une des garanties alors que l’on paye pour deux.

Déterminez les risques couverts par l’assurance : l’avantage du comparateur assurance décès

Si vous souscrivez pour un contrat basique, vous ne percevrez le capital que si la cause de la mort est accidentelle. Le suicide et les accidents professionnels n’entrent pas en compte. Ainsi, au moment de contracter votre assurance décès, vérifiez les exclusions à l’assurance. Il est recommandé de choisir un contrat large qui couvre le décès sans tenir compte des causes.

Pour trouver les meilleures offres, consultez un comparateur assurance décès en ligne.

Lancer une enchère Assurance Décès