Comment gérer ses remboursements de santé en cas de divorce ?

Un couple sur trois est aujourd’hui concerné par le divorce en France. Un situation difficile à vivre pour la famille et des tracas financiers et administratifs lourds à gérer

Comment gérer ses remboursements de santé ? Quelles sont les démarches à effectuer auprès de sa mutuelle ? Voici autant de réponses pratiques pour préserver votre protection de santé dans les meilleures conditions. 

Sécurité Sociale : Votre enfant sur vos deux cartes vitales

Vous pouvez demander à rattacher vos enfants  sur les cartes vitales des deux parents. Cela permet d’être remboursé des soins de son enfants sur son propre compte.

La loi du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale. L’article L.161-15-3 stipule en effet que les enfants de parents tous deux assurés d’un régime d’assurance maladie et maternité peuvent être rattachés en qualité d’ayant droit à chacun des deux parents. Un enfant peut donc figurer sur la carte vite respective de ses deux parents. Les remboursements des dépenses en soins médicaux seront ainsi facilités avant l’intervention de la mutuelle santé.

A noter que si vous êtes un ayant droit, vos droits sont maintenus encore un an à compter de la date prononcée du divorce, jusqu’au troisième anniversaire de votre enfant si ce dernier a moins de 3 ans, ou de façon illimitée si vous avez au moins 3 enfants à charge.

Il suffit d’en faire la demande à votre CPAM muni des justificatifs dont le jugement de divorce.

Faites les changements de situation auprès de votre mutuelle

C’est le souscripteur du contrat d’assurance santé familial qui doit informer sa mutuelle du changement de situation lié au divorce. Le contrat d’assurance santé familial peut être résilié avec la demande de suppression du conjoint. Vous risquez de perdre le bénéfice de remises couples ou familiales qui avantageait la tarification de votre mutuelle. Il existe cependant intéressants et économiques pour les familles monoparentales et les célibataires

Les bons réflexes avant de choisir votre nouvelle mutuelle

Le divorce est souvent synonyme de restriction de coûts. Des aides à la mutuelle existent et peuvent vous permettre d’économiser jusqu’à 500€ sur le prix de votre mutuelle. Il s’agit de l’Aide à la Complémentaire Santé.

Une fois le divorce prononcé, contactez votre assureur. Vous pouvez demander la résiliation de votre complémentaire santé au titre de votre divorce, c’est-à-dire résilier le contrat familial et mettre fin à l’affiliation de votre ex-conjoint.

  • Certains contrats appliquent une réduction tarifaires pour les familles monoparentales. Profitez-en ! 
  • Découvrez notament les garanties du Groupe Henner si vous avez 1 ou 2 enfants et les garanties Novelia si vous avez 2 enfants ou plus.
  • Solly-Azar propose par ailleurs aux pères divorcés l’option papa cool qui offre un forfait de 100€ de remboursement pour face aux dépenses de santé dans la période des gardes occasionnelles.

Lancer une enchère Assurance Santé

A propos de Laurent Pascal

Professionnel de l'assurances depuis près de 20 ans, mon expertise me permet aujourd'hui d'appréhender les besoins d'assurances des consommateurs et ainsi de trouver les partenaires répondant aux besoins exprimés.