Frais d’hospitalisation et remboursement mutuelle

comparateur mutuelle hospitalisation

Dans certains cas exceptionnels, l’Assurance Maladie prend en charge la totalité des frais l’hospitalisation de l’assuré. En règle générale toutefois, elle ne couvre que 80 % de ceux-ci, les 20 % restant à la charge de ce dernier.

Les cas de prise en charge totale par l’Assurance Maladie

L’Assurance Maladie peut prendre en charge l’intégralité des frais d’hospitalisation dans certains cas exceptionnels. En effet, l’assuré peut bénéficier de ce droit s’il est hospitalisé à cause d’une affection de longue durée, s’il dépend du régime d’Alsace-Moselle, ou si son enfant est mineur et hospitalisé suite à des sévices sexuels.

L’assuré peut également profiter de ce type de prise en charge s’il s’agit d’une femme enceinte qui doit être hospitalisée douze jours après son accouchement ou durant les quatre derniers mois de sa grossesse. Une prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie est également envisageable pour l’assuré qui bénéficie de l’aide médicale de l’Etat ou de la CMU complémentaire. C’est le cas également pour celui qui a droit à une pension d’invalidité, à une pension veuve ou veuf invalide.

Les frais pris en charge et ceux restant à charge de l’assuré

Généralement, en cas d’hospitalisation, l’assuré n’a droit qu’à un remboursement de 80 % des frais d’hospitalisation par l’Assurance Maladie. Certains dépassements d’honoraires ou suppléments ainsi que les 20 % restants peuvent être couverts par sa complémentaire santé. Pour choisir celle qui lui convient, il peut recourir à un comparateur mutuelle hospitalisation.

Le remboursement par L’Assurance Maladie aura lieu après l’envoi à la caisse de celle-ci du bon de sortie émanant de l’établissement des soins. A noter qu’une partie du traitement réalisé avant et après l’hospitalisation est également prise en charge par l’Assurance Maladie.

En sortant de l’hôpital, l’assuré doit cependant régler lui-même les suppléments pour confort personnel, le montant du ticket modérateur ainsi que les dépassements d’honoraires médicaux.

Lancer une enchère Assurance Santé